Page 1 sur 1

navigation LePouliguen->port à sec de Paimboeuf pour l'hiver

Message non luPosté: 25 Octobre 2010, 16:24
par TangoCharly
Bon, encore une fois ce n'est pas en Sun Fast 20 mais en Etap 22i que j'ai fait ma navigation pour mettre en hivernage mon Bateau, Lakmé de son nom ;)
récit:

ça y est, Lackmé est au sec !

Ce ne fut pas de tout repos
J'ai fais la navigation en 2 étapes
L'objectif était d'aller au port à sec de Paimboeuf, sachant que mon bateau était au corps mort à la pointe de Penchateau au Pouliguen.

Pour des raisons de préparation du bateau (notement faire le plein d'essence !) et nettoyer le moteur pour être certain de ne pas tober en panne de refroidissement moteur, j'avais chaisi de ne partir que Vendredi midi à la marée montante pour faire Le Puliguen Pornichet, histoire de passer la nuit au port de Pornichet.
Donc vendredi, je détache la bateau de son corps mort, il faut super beau, je suis même un instant en T shirt !
Par contre il n'y a pas de vent, un Force 2 à tout casser.... on mettra plus de 2H pour faire la traversée de la Baie de La Baule, soit environ 3 milles...
La metéo annoncée pour le samedi est à peine imaginable quand on voit ce calme et ce ciel bleu de vendredi, mais bon, les prévisions sont les prévisions !
Arrivé au Port de Pornichet, direction la capitainerie pour prendre le dernier bulletin météo:
matin nuages et risque de plus, vent Force 6 devenant Force 7
Après midi pluie à plus forte, Vent faiblissant de Force 7 à 5 en fin d"'près midi
Mer peu agitée à agitée.
Pas très encouragent tout ça ! mais bon, pas le choix, sauf si ça se dégrade d'avantage., mais à 237E le mois à Pornichet, pas envie de m'éterniser !

On se couche et je me reveille de temps en temps... et entant siffler les hanbans !
OK, la météo a vu juste, ça souffle !!!!
à 8H30 je saute à la capitainerie pour le bulletin météo:
matin Force 7 rafales à 8, mar agitée, pas ou peu de pluie
après midi Force 7 devenant Force 6, pluies fortes...

Bon... je regarde la mer du haut de la digue, il y a un beau levé de soleil avec de beaux nuages et effectivement pas de pluie, mais du vent !

Là j'hésite à partir ? si je ne part pas, qu'est ce que je fais du bateau ?
Bon, c'est décidé, je tente, si c'est trop chaud, je ferai demi tour...

Je prépare le bateau (2 ris, j'attache tout à l'intérieur, prépare les lignes de vies etc)
On part à 9H
on sort du port et la on découvre déjà (finalement!) une bonne houle !face au vent ...
Moteur pas à fond mais au 3/4 des gazs, c'est déjà un peu la lutte !
Le but est de s'écarter au maximum de la digue du port... au cas où...
on y parvient finalement assez facilement, et quand j'ai jugé que c'était suffusant, on vire à babord, on prend la houle de plein tribord.

Je me dit que même la GV avec 2 ris sera de trop !
Je déroule le génois de quelques M2 (équivanlant à une trinquette, là où il y a les repères des coutures) et le bateau commence à avoir une allure saine. Je regarde la vitesse au GPS, 4 noeuds. OK, on ne touche à rien ! (le loc est bloqué par une moule !)

On s'approche de l'estuaire, la houle est de plus en plus forte, il y a des creux que je n'avais jamais vu en navigation. De l'ordre de 3 à 4 metres !
Arrivé à la cadinale de la vieille, il faut cahnger de cap. on se retrouve au portant+ porté par la houle. Je vois arriver dans mon dos cette houle impressionante que l'Etap 22i digère sans broncher. On part au plannig comme en Fun Board !
Des sensations impressionnantes mais très éprouvante ! Mon co-équipier commence à entre un peu fatigué, mais je lui montre l'objectif: regarde devant, c'est le pont de St Nazaire. Dès qu'on va s'en approcher, la houle devrait diminuer (avec le vent, normalement un peu aussi)

Et bien s'était vrai, plus on s'en approchait, moins la houle nous dérangeait (mais restait quand même bien présente!)et le vent à commencé à vraiment diminuer.
Je trouve qu'on avance plus !
Je regarde l'heure: 11H. OK, la marée ne remonte pas encre, on a le courant de la loire, on va faire se qu'on peut.
D'un coup, plus de vent ! Je voulait obsoluement passer le pont vers 12h 12H30 (rdv à paimboeuf vers 17H)
Je met un peu de moteur, la houle des fois fait un peu déjauger, je ne m'en aperçois pas tout de suite. Disons que c'est quand de la fumée blanche épaisse commence à envahir le cocpit que je me dit, il a quoi le moteur ?!!! je saute sur le bonton OFF et l'éteint, il semble avoir bien chaud !
je regarde, je redémarre... plus de pissette !!!
Là c'est la panique, sans moteur je ne prend pas le risque d'aller jusqu'a Paimboeuf !
Je vise des corps morts juste avant le pont de saint nazaire (on avait déjà hisser la GV)
et là je me dit, ce n'est pas possible qu'il n'y ait plus de pissette? la pompe à eau est du mois de mars et j'ai bien nettoyé les entrées d'eau..
allez, je tente, je redémarre, et la, la pissette coule à flot....
je n'ai rien compris. peut-être une saletée qui a bloqué momentanement la turbine ?
Toujours est-il qu'on décide alors de continuer, et la la maree est bien montante. le vent est toujours aussi faible, les voiles sont toutes sorties... on file à 4 noeuds !
On arrive à Paimboeuf à 15H, 2H d'avance. On attend que la personne du port à sec arrive pour grutter le bateau (en fait c'est une remorque hidraulique) et la pluie arrive, et le vent revient d'un coup !
Des trombes d'eau pendant 10mn, puis plus rien, juste histoire de nous tremper !

Donc voilà, Lakmé est au sec ! mais ce ne fût pas sans émotions !
En tout cas, je n'ai qu'une chose à dire, l'Etap 22I a vraiment un comportement très saint, je ne me suis jamais senti en danger (juste de bonne bouffées d'adrénaline à quelques reprises !)

Donc voilà !
Je n'ai aucune photo car vous comprendrez que j'étais vraiment concentré sur autre chose !!!!

Re: navigation LePouliguen->port à sec de Paimboeuf pour l'h

Message non luPosté: 26 Octobre 2010, 22:17
par Lagoon
Salut Aurélien,

Merci pour ce récit. Pourrais-tu nous faire découvrir ton bateau, par exemple à l'aide d'une ou plusieurs vidéos que tu mettrais en réponse à ce message. J'aimerais voir l'intérieur et l'extérieur.

Bien à toi.

Christophe.

Re: navigation LePouliguen->port à sec de Paimboeuf pour l'h

Message non luPosté: 27 Octobre 2010, 15:43
par TangoCharly
Voici les caractéristiques données par une revue des années 90:

Image



Je n'ai pas beaucoup de photos, seulement quelq'une lors de l'achat:

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


en navigation cet été:

Image

Image

Image

Image

Image



et voilà à quoi il commence à ressembler après un bon nettoyage, suppression de la bande rouge etc...: (ce n'est pas le mien, mais bien un Etap 22i)
Image

Re: navigation LePouliguen->port à sec de Paimboeuf pour l'h

Message non luPosté: 30 Octobre 2010, 20:59
par Makila
Salut Aurélien,

Il me semble me souvenir que il y a quelques années, un couple, si je ne me trompe pas avec un ou deux enfants a effectué un grand périple transatlantique ou plus , je ne me souviens plus, à bord d' un Etap comme le tien . A l' époque, la revue Voiles et Voiliers avait sorti tout un reportage à ce sujet .
Est tu au courant de ça ?

En tous cas bravo pour ces reportages que tu nous envoies ! D ' accord, ton bateau c'est pas un Sun-fast 20 , mais c'est vachement intéressant, et donc, tu peux continuer...!

J' ai rêvé pendant des années avant de m' acheter mon SF20 , de pouvoir m' acheter le petit frère de ton bateau, l' Etap 20 ...! Je reconnais que sur le Bassin d' Arcachon, le Sun-Fast 20 , en tant que dériveur intégral est beaucoup plus approprié, mais je regrette le confort douillet de la cabine de l' Etap 20, sa jolie ligne, et la très belle qualité de fabrication des Etap...!!!
Bon hivernage pour ton Etap, et vive le printemps prochain...!

Pour Makila, l' année 2010 a été moyenne au point de vue nombre de sorties : 28 depuis le début de l' année . contre 43 en 2007...! Mais il reste encore deux mois, novembre et décembre pour améliorer mon score...! Malgré tout , je ne me plains pas, puisque depuis 5 ans que j' ai mon bateau, je totalise 177 sorties en tout .

Salut à tous , bon vent à tout ceux qui naviguent encore pendant les mois d' hiver.

Manu.

Ps : Christophe, je suis passé au port : J' ai vu ton bateau ! J' ai surveillé...! Il va bien !!!

Re: navigation LePouliguen->port à sec de Paimboeuf pour l'h

Message non luPosté: 01 Novembre 2010, 19:09
par alamoni
Bonjour à vous tous!
Et bien moi j'admire Makila qui, malgré son"faible score" (pour lui!) a réussi à sortir un nombre de fois qui me laisse rêveur.
Moi, c'est la catastrophe totale: mon SF Chamadou n'a même pas touché l'eau cette année!!
J'ai honte, je vous autorise tous à me huer, à me découper en rondelles, à me jeter les pierres oubliées des dernières manifs!
Mon problème est que je ne sais pas dire non, si bien que je donne un coup de main à l'un, puis à l'autre, je participe à des travaux de remise en état chez mon fils, tout le mois d'aout, nous avons reçu du monde (famille, amis) à la maison, puis en septembre 3 semaines de cure à Rochefort (douleurs dans les genoux, vous verrez quand vous aurez mon âge!), je participe à des assoss et ça me bouffe le temps.
Je suis sorti une seule fois 5 jours en juin avec un copain et son Brio du coté de Bréhat: magnifique mais plein de cailloux, faut viser juste.
Heureusement je me console en consultant régulièrement le forum et je savoure vos sorties et commentaires .
Vivement 2011 pour prendre (enfin) de bonnes résolutions (et les tenir)!
A +

Toujours du plaisir à Naviguer autour de Houat...

Message non luPosté: 15 Mai 2012, 10:35
par Ile Flottante
Et rebelotte ! Cette année mon bateau va rester quelques temps basé à la trinité sur mer.
Ni une ni 2, c'est encore avec beaucoup de plaisir que j'ai navigué sur mon Etap 22i par Force 4 à 5, mer un peu agitée (houle 1m)
Ce bateau est vraiment formidable, il est toujours sécurisant.
D'ailleurs, pour plus de confort et surement plus d'efficacté, j'ai pris un ris. C'était la 1ère fois !
Arrivé sur la plage ouest de Houat, dodo au mouillage, superbe couché de soleil.
Retour à la trinité toutes voiles dehors par Force 4 à 5 toujours, vitesse au loch entre 7 et 8 noeuds. j'aime !

Au week end de l'ascenssion, je serai aussi dans le coin de Houat.Quiberon? Aurais-je le bonheur de rencontrer l'un de vous en Sun Fast ? Il y a toujours une bouteille de Rhum à bord ;)
Image