Page 1 sur 1

sous spy par 20/22 nds

Message non luPosté: 16 Septembre 2011, 12:14
par bruno
hier , 15 nds entre La ciotat et Bandol , après 2 heures trente de prés , retour sous spy en un heure , début à 15 nds puis rapidement 20/22 , je garde le spy car je vois que le bateau se comporte bien , par contre le cap à tenir est délicat , je me calais sur la girouette avec la flêche alignée sur le carré sous le vent ,
dérive haute , spy réglé , le bateau est sur un rail ; même en enfournant en creux de vague , le bateau garde sa trajectoire ;
Par contre ,à 3 reprises , trop abattu , le spy s'est dégonflé , la technique la plus efficace que j'ai trouvé ,a été de surborder , lofer légérement puis une fois le guindant regonflé , j'abats puis choque doucement .
J'ai terminé par un départ au lof dû à une vague , je n'ai même pas essayé de reprendre mon cap , 5 secondes pour bloquer la barre , larguer l'écoute de gv , puis l'amurre et la drisse de spy , et le rentrer le plus vite possible pour embrayer immediatement par 2 ris dans gv et TMT devant pour enfin mettre un peu d'ordre à bord.
Essayez , pas mieux pour progresser , et quelle sensation de glisse
Bruno

Re: sous spy par 20/22 nds

Message non luPosté: 16 Septembre 2011, 17:04
par Lagoon
Salut Bruno,

Génial comme expérience. tu n'as pas eu peu d'exploser le spi avec 20nds ? Est-ce que tu as réussi à faire déjauger le bateau et partir au surf ?

Chistophe

Re: sous spy par 20/22 nds

Message non luPosté: 16 Septembre 2011, 18:29
par bruno
Salut Christophe
effectivement , ça déjauge en sommet de crêt , habituellement par vent moins fort , j'abats en sommet de crête pour lofer en creux de vague pour un rendement max , mais là , je me concentrais sur un cap rectiligne qui est faible en angle pour éviter l'abatée ou le départ au lof
Pour ce qui est d'exploser le spy , je me suis aperçu qu'on peut vraiment porter de la toile au portant
voici ce que j'utilise
au prés : gv + foc jusqu'à 15 nds au portant gv + foc jusqu'à 20 nds
1 ris gv + foc de 15 à 20 nds 1 à 2 ris dans gv + foc au delà
2 ris gv + foc à 20 nds
2 ris gv + tmt à 20/25
aprés , je rentre ....

pour le spy jusqu'à présent je le tenais en toute sérénité jusqu'à 17/18 nds
hier , étant seul , je l'ai gardé car je pense que c'est plus facile de synchroniser la barre et l'écoute de spy qu'avec un équipier novice

A+ Bruno

Re: sous spy par 20/22 nds

Message non luPosté: 21 Septembre 2011, 18:22
par stazou
Chapeau Bruno!
Le 15 j'étais aussi sur l'eau, sous spi, en solitaire, mais entre Brégançon et Porquerolles et je n'avais que 10 nds de vent. Ca commençait déjà à bien tirer. Le plus délicat ça a été à l'affalage, lacher la barre pour larguer l'amure de spi puis la drisse, sans que le bateau ne quitte sa trajectoire et sans que le spi ne parte à l'eau; chaud! J'ai encore pas mal à apprendre.
Frédéric

Re: sous spy par 20/22 nds

Message non luPosté: 21 Juillet 2014, 13:25
par Jean-Robert
Bonjour,

Personnellement, pour rentrer le spi le plus tranquillement possible, le mieux est d'abattre très près du vent arrière. Le vent apparent diminue nettement et le spi est bien déventé par la GV. Bien sur ne pas choquer l'écoute.
Ensuite on peut choquer l'amure , puis et ramener sans forcer point d'écoute et point d'amure dans le cockpit. Reste à choquer la drisse, normalement ça va tout seul.
L'allure proche du vent AR est certes délicate, mais la manoeuvre est vraiment facile et donc rapide..
Amitiès, JR.