Page 1 sur 1

Sortie musclée par 18 à 22nds

Message non luPosté: 26 Août 2012, 10:06
par Lagoon
Bonjour,

Une belle sortie sensation, en solo, par 18 à 22 nds, avec 2 ris dans la GV, hier sur le lac de Sanguinet.



Christophe

Re: Sortie musclée par 18 à 22nds

Message non luPosté: 28 Août 2012, 11:34
par Le Skwall
Salut Christophe,

c'est plaisant de ce temps là !!!
Si je puis me permettre une remarque : ton hale bas et ton pataras me semblent détendus sur cette vidéo et ton foc semble bien creux. Il est préférable d'étarquer au maximum pataras et hale bas afin d'avoir une grand voile plus plate en bas et très ouverte en chute. Tu peux ainsi ne garder qu'un seul ris en solo et toute la toile à 3 personnes. Cela te done un bateau plus stable et un meilleur cap. Pour le foc, cela tient peut etre à la voile fatiguée mais en accrochant le point d'écoute plus bas, ca l'aplatit...

Cordialement

pascal

Re: Sortie musclée par 18 à 22nds

Message non luPosté: 28 Août 2012, 23:09
par Lagoon
Salut Pascal,

Merci pour tes conseils avisés. Tout ce que tu me dis n'est que bon sens et correspond à ce que l'on m'a appris, mais quelques raisons me poussent à ces choix.
Afin de ne pas avoir trop de prise au vent , j'ai mis un 2ème ris très fin (4mm) en nylon classique. De plus, comme tu le vois, le ponté de ris sur la bôme est bien trop reculé, ce qui fait que le bout travail très mal. C'est par peur de faire lâcher ce bout que je n'ai pas repris le hale-bas.
Pour ce qui est du pataras, il faut sûrement que je le reprenne plus. J'hésite toujours car le passage de la GV lorsqu'il est tendu à bloc, dans les virements ne se passe pas toujours bien, et accroche au niveau de la latte supérieure, ou pire avec la balancine qui se prend dans la poulie de pâte d'oie de pataras.
Pour ce qui est du foc, tu as d'autant plus raison qu'en se prenant sur l'oeillet du bas, cela ouvre la chute qui déverse mieux dans les hauts.

Pour bien faire il faudrait que je remplace ma latte de pataras qui est bien trop souple, et que je fixe un ponté à la bonne position. Ce sera sûrement pour le prochain hivernage.

Tes conseils sont les bienvenues, et il est bon de rappeler les fondamentaux. j'essaierai malgré ma réticence de reprendre à fond le pataras, et légèrement le hale-bas dès ma prochaine sortie ventée.

Bien à toi.

PS : A quand une petite vidéo de ta part ?

Christophe

Re: Sortie musclée par 18 à 22nds

Message non luPosté: 30 Août 2012, 07:27
par Le Skwall
Salut Christophe,

pas possible la vidéo : j'ai vendu mon bateau au mois de juin dernier. J'y reviendrai quand je me serai refait !!!!
En attendant, je suis toujours le forum...

Cordialement

PAscal

Re: Sortie musclée par 18 à 22nds

Message non luPosté: 30 Août 2012, 13:10
par bruno
Salut Christophe
sympa ta vidéo , suite au conseil d'un vieux marin , je ne noue plus une garcette pour ferler la GV lors de prise de ris , si ta bosse de ris casse , la GV se déchire sur toute la longueur , à part ça , ici en ce moment c'est 0/5 nds ou 30/40 nds , donc pas de sf

A+ Bruno

Re: Sortie musclée par 18 à 22nds

Message non luPosté: 01 Septembre 2012, 15:03
par campion
Bonjour.

Sur la grande bleu,il m'arrive de devoir faire face a des vents qui deviennent brusquement fort ou tres fort.
Je prenais un ris,moteur en route pour rentrer la plupart du temps au prés.Bateau couché,le moteur qui sort de l'eau,en un mot la galére,on doit en plus s'agripper au bateau pour ne passer par dessus bord.
J'ai suivi les conseils d'un proprietaire d'un sun 2000.Descendre le foc,mettre evidement un ris,le moteur pour faire un cap acceptable.Le bateau se comporte tres bien,un peu de gite,barre tres facile,on sent que le bateau ne fatigue pas du tout.
Septique au depart,maitenant le coup de vent me fait moins peur.(j'ai vecu des retours qui ne faisaient pas plaisir a Madame).
Faites l'essai par vent fort et donnez votre avis.

Bonne navigation.

M Campion

Re: Sortie musclée par 18 à 22nds

Message non luPosté: 02 Septembre 2012, 08:13
par alamoni
Salut
Je confirme
J'ai eu l'occasion à Lorient avec un vent nord-est (avantage; pas de vague) force 5 rafale à 6,(anémomètre capitainerie), 3 à bord, grand voile un ris (j'en ai qu'un!) mais sans foc, le bateau d'une douceur incroyable avec un près très correct, peu de gîte et on arrivait même à remonter des bateaux trop toilés gîtant à mort et finalement dérivant de trop.
Alors que la veille, même conditions mais avec le foc c'était vraiment trop dur.
Voila juste le constat de ma petite expérience.
A +

Re: Sortie musclée par 18 à 22nds

Message non luPosté: 13 Septembre 2012, 18:02
par Jean-David
D'accord avec Pascal mais aussi avec Campion quand le vent forcit rapidement , mais sans le moteur qu'il faut éviter d'utiliser le plus possible sinon autant naviguer en pêche promenade . Le pataras en patte d'oie avec palan est hyper efficace quand le bateau est trop ardent par contre j' en suis toujours au tout ou rien . De même les réglages de haubans sont déterminants : à 20% de charge le mât est déjà légèrement précintré . Je pense qu'on a tout intérêt à bosser le grément dormant mais aussi la possible adjonction de rail de grand voile . Concernant le halebas je ne pense pas qu'il aplatisse plus la grand voile au près d'autant que le palan de GV situé plus en arrière abaisse déjà la bôme donc plutôt à utiliser du petit au grand largue . Qu'en pense les spécialistes des réglages fins?

Re: Sortie musclée par 18 à 22nds

Message non luPosté: 17 Septembre 2012, 07:31
par Le Skwall
Salut à tous,

effectiement, le hale bas semble moins efficace que le pataras mais il stabilise la GV et l'ouverture de chute. Le bateau est alors plus doux à barer et garde une bonne puissance.
La prise de ris ne doit se faire qu'après réduction de la voile d'avant à mon sens. Certes plus facile et plus confortable, la prise de ris diminue la stabilité du bateau sur ces gréments fractionnés.
Le moteur doit effectivement être réservé aux maneuvres de port ou à la pétole : un voilier marchera toujours mieux à la voile qu'au moteur....

Cordialement

PAscal

Re: Sortie musclée par 18 à 22nds

Message non luPosté: 21 Juillet 2014, 13:16
par Jean-Robert
Bonjour,

Je n'ai pas bien vu sur ta (très sympa) vidéo, mais personnellement j'ai une GV à bordure libre.
Si c'est le cas également pour toi, le hale-bas n'est d'aucune utilité au près. D'ailleurs, même si la bordure est prise dans un rail de bôme, vu la position du point d'écoute de GV, je doute également de son utilité pour aplatir la GV.
Pour régler ma GV, je règle le pataras jusqu'à ce que bateau soit équilibré à la barre, puis j'étarque la drisse pour avoir un GV bien plate.
Le hale-bas reprend par contre toute son utilité au portant pour empêcher la bôme de mater bien entendu.
Amitiés,

JR.