Page 1 sur 1

FAST'N FURIOUS de Stéphane / Nice

Message non luPosté: 17 Janvier 2012, 16:21
par Koink
Bonjour à tous les amateurs de Sun Fast 20 (et aux autres aussi) !

Ben voilà, ça y est, après avoir compulsé le forum en long, en large et en travers, j'ai craqué, et je viens tout juste de ramener un sun fast à la maison 8-) . J'habite à Nice, et malheureusement, on ne peut pas dire que ce modèle soit fréquent sur les pontons par ici (je n'en connais même aucun, à part Menthe à l'eau dont vous connaissez tous le site). Le nouveau nom de baptême : Fast n Furious ! A prendre au moins au second degré, bien sur...

Je vous ferai quelques photos plus tard, je vais attaquer quelques travaux avant de le mettre à l'eau. Rien de bien méchant, juste une révision générale, un peu d'accastillage, une sous-marine, une installation de pilote auto, et jeter un oeil au mécanisme de dérive et à l'articulation du safran.

Si je peux me permettre deux-trois questions au passage : le trou du mât dans lequel passe le boulon de fixation à la jumelle est ovalisé. Cela est-il déjà arrivé à l'un d'entre vous, et si oui comment avez-vous résolu le problème ? Et puis un tout petit renseignement : quelle quantité pour une couche d'antifouling ?

Voila, c'est tout pour une première !
Stéphane.

Re: Et Koink !

Message non luPosté: 19 Janvier 2012, 20:37
par Le Skwall
Salut Stéphane et bienvenue sur le forum.

Tu as fait un excellent choix !!

Pour l'antifouling, un pot de 500ml suffit. Perso, je te conseille un semi érodable afin de ne pas surcoucher tous les ans...

Pour l'ovalisation du trou dans le mât, le mien était équipé lorsque je l'ai acheté, de 2 petits renforts inox rivetés par dessus le trou. Le trou en inox est alors plus solide que l'alu...


Bon vent

Pascal.

Re: Et Koink !

Message non luPosté: 20 Janvier 2012, 09:16
par Koink
Merci Pascal pour ces infos.

Pour le mât, c'est effectivement la solution qui parait la plus simple.
Personne n'a essayé de souder ou sceller un tube dans la mât à cet endroit ? Cela me paraîtrait plus costaud pour reprendre les efforts.