Gréement du spi

Re: Gréement du spi

Message non lupar paul passant » 16 Mai 2014, 09:52

Bonjour jean David.
J'ai bien compris le principe mais peux tu me confirmer si tu passes l'écoute devant ou derriere le point d'amure, en résumé lors de l'empanage est ce que tu laisses le spi partir sur l'avant du bateau devant le bout dehors ou bien tu le fait passer comme un foc au virement de bord.
Merci de ta réponse
Paul
paul passant
 
Messages: 67
Inscription: 22 Mai 2009, 07:12

Re: Gréement du spi

Message non lupar Jean-David » 16 Mai 2014, 11:47

Un empannage n'est pas un virement donc on ne peut passer le spi comme un foc qui de lui-même veut changer de bord . AMHA lors d'un empannage par petite brise il faut gréer le spi de manière à ce que le point d'écoute passe entre le guindant du spi et l'étai alors que par brise forte on peut le gréer de manière à ce que l'écoute passe devant le le point d'amure et donc le tangonnet. Si je veux essayer d'ajouter ce bout de 15cm c'est pour avoir moins de ragage du nœud des écoutes babord et tribord et parfois un blocage au passage de l'étai , ce qui arrive fréquemment si le barreur abat trop vite ou que l'équipier borde l'écoute trop tôt. Mon pb actuel est de trouver une épissure me permettant de relier ce petit bout de dynéma au centre de l'écoute en continu pour qu'il n y ait pas de nœud . Je songe à des surliures et coutures mais elles n'ont jamais la même tenus dans le temps. Si tu connais une épissure de ce type fait m'en part.
Jean-David
 
Messages: 73
Inscription: 09 Septembre 2009, 12:00

Re: Gréement du spi

Message non lupar hook » 21 Mai 2014, 21:19

pour le spi j'ai installé un bout qui part du cockpit passe dans une poulie à l'extrémité du bout dehors et revient au cockpit via un coinceur que j'ai ajouté a coté de la batterie de coinceurs coté bâbord , ce qui permet quand je hisse le spi d' amener le point d'amure du spi au bout du tangon sans se déplacer à l'avant, et pour le rentrer on largue le bout et on rentre tout sans déplacement, sans bouger du cockpit sous la voile. j'utilise souvent le spi en solo (si le vent est modéré car ça booste le bateau)et le hissage et affalage se passe sans problème
Pour les écoutes (elles sont de couleurs différentes) et pour l'empannage, ça dépend du vent: si ça souffle il vaut mieux faire le grand tour car le spi restera gonflé même prés de la fausse panne et tirera le poids des écoutes en avant du bateau; il faut laisser filer l'écoute au vent tout en abattant et SURTOUT que le spi reste gonfle et loffer dés le changement d'amure pour qu'il s'établisse bien de l'autre cote. un peu d'entrainement pour coordonner tout ça et ça change de coté sans heurts
si c'est la calmasse quand le spi pendouille, dès qu'on approche du vent arrière on peut se permettre de passer l'écoute entre l'était et le spi au dessus du tangon
j'ai 2 écoutes de couleurs différentes , mais je songe a en mettre qu'une seule d'une longueur double avec un seul nœud au point d écoute du spi
je pense aussi modifier le rea de la drisse du spi le plastique qui l'entoure set usé par les frottements
hook
 
Messages: 39
Inscription: 10 Septembre 2013, 21:08

Re: Gréement du spi

Message non lupar alamoni » 22 Mai 2014, 09:43

Bonjour
Je viens de voir la solution du bout du point d'amure, je n'avais pas pensé à ce système: super !
Comme quoi lorsqu'on est plusieurs chacun profite des idées de l'autre!
Pour l'empannage je fais toujours passer par l'extérieur de l'étai, pour moi , plus facile et plus sur en faisant attention par contre par tout petit temps que l'écoute par son poids ne glisse pas sous la coque.
A +
Avatar de l’utilisateur
alamoni
 
Messages: 78
Inscription: 02 Juillet 2009, 15:09

Re: Gréement du spi

Message non lupar paul passant » 22 Mai 2014, 15:31

Bonjour à tous,
En ce qui me concerne je préfère passer par devant l'étai, je trouve que cela fait moins de nœuds et de tours pour le spi.
Je navigue toujours en solo
Pour que l'écoute ne passe pas sous le bateau j'ai réalisé une petit baguette en plastique ronde d'environs 25 cm qui est fixé à l'intérieur du bout dehors sur la cosse métallique et qui coulisse dans le bouchon en plastique du bout dehors.
Principe : lorsque l'on envoi le bout dehors la baguette plastique sort à l'extérieur et empêche les écoutes de spi de passé sous le bout lors de l'empannage par devant.
Lorsque l'on rentre le bout dehors la baguette plastique rentre automatiquement à l'intérieur du bout dehors, pour me pas dépasser; une petit butée la retient à l'extérieur et le sandow à l'intérieur du bout laisse un peu de jeu.
Le système fonctionne parfaitement par contre la question est de savoir si j'ai raison d'empanner par devant....
that is the question !
j'attend vos avis
paul passant
 
Messages: 67
Inscription: 22 Mai 2009, 07:12

Re: Gréement du spi

Message non lupar alamoni » 23 Mai 2014, 18:24

Bonjour le navigateur de Vassivière!
Si ! SI ! il faut passer par devant car c'est un empannage, indispensable car c'est du vent portant et, en plus la drisse de spi sort du mât plus haut que l'étai donc c'est plus logique et évident d'empanner par devant.
Imaginons une risée soudaine si on passe le spi derrière l'étai: j'aime mieux pas y penser.
A bientôt sur l'eau peut-être !
A +
Avatar de l’utilisateur
alamoni
 
Messages: 78
Inscription: 02 Juillet 2009, 15:09

Re: Gréement du spi

Message non lupar alamoni » 24 Mai 2014, 07:13

Encore moi
Je suis un idiot, dans ma tête j'ai imaginé que le spi passait derrière l'étai !
Bien sur que non, le spi à l'empannage passe devant le bout dehors complétement à l'extérieur, c'est bien plus sur que de le passer entre le point d'amure du bout dehors et l'étai.
Encore une fois mille excuses pour ce que j'ai dis dans le message d'avant: faut pas vieillir !!!
A bientot
Avatar de l’utilisateur
alamoni
 
Messages: 78
Inscription: 02 Juillet 2009, 15:09

Re: Gréement du spi

Message non lupar Jean-David » 24 Mai 2014, 09:18

Je comprends pas bien le bout d'amure de spi de Hook
Pour ma part il va du coinceur du cockpit à la poulie du bout dehors puis au point d'amure du spi .
Le fais-tu revenir au cockpit pour le hissage? Une photo?
Ou alors si je comprends bien tu fais tes envois du cockpit .
Parfois je le fais sous le vent depuis la filière juste derrière les haubans mais à deux le plus pratique c'est depuis le balcon comme les figaristes. Le problème c'est qu'en solo et grand largue quelque blocage de barre que nous ayons le bateau a tendance à loffer si on se déplace à l'avant .
Jean-David
 
Messages: 73
Inscription: 09 Septembre 2009, 12:00

Re: Gréement du spi

Message non lupar paul passant » 26 Mai 2014, 18:33

Précision importante en ce qui me concerne.
N'aviguant uniquement en solitaire, je largue et rentre le spi du cokpit en ayant confectionné un grand sac qui correspond à l'entrée de la cabine et effectivement toutes les manoeuvres se passent de l'arriére, d'ou la difficultée lorsque le spi a envie de faire des noeuds .....
paul passant
 
Messages: 67
Inscription: 22 Mai 2009, 07:12

Re: Gréement du spi

Message non lupar Jean-David » 26 Mai 2014, 19:16

Moi aussi je ramène tout dans la descente mais je n'ai pas de sac tout prêt à l'accueillir et je dois le replier dans son sac ensuite
Jean-David
 
Messages: 73
Inscription: 09 Septembre 2009, 12:00

PrécédenteSuivante

Retourner vers Mâtage et gréement du Sun Fast 20

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron