Page 1 sur 1

Mâtage du Sun-Fast 20

Message non luPosté: 23 Mai 2009, 07:03
par Makila
Image
Image

--------------------------------------------------------------------------------

de lagoon le Lun Mar 30, 2009 7:48 pm

Bonjour à tous,

Merci Manu pour ces photos. Je vais bientôt aller chercher mon bateau car la remorque doit être livrée dans la semaine. Aussi, il va falloir que je démâte, et que j'installe le mât pour le transport sur le bateau. Il me semblait avoir vu un système de planche sur ton bateau pour tenir le mât mais je ne trouve plus la photo. Aurais tu les cotes pour que je me fasse la même ?
De plus pouvez vous me décrire la chrono. exacte des tâches et les petites astuces à connaître, ainsi qu'éventuellement les accessoires à avoir (perche avec embout de fourche, etc..).

Merci d'avance pour votre aide.

Christophe
lagoon

--------------------------------------------------------------------------------

de Le Skwall le Lun Mar 30, 2009 10:00 pm

Bonsoir Lagoon,

Voici mon experience perso du matage-dematage du sun fast 20. ( J'ai choisi ce bateau pour pouvoir faire cette maneuvre seul pendant que ma femme s'occupe des moussaillons et ca le fait bien en 20' mini).
Tout d'abord, il te faut un support pour poser le mat a l'arriere. Mon bateau etait vendu avec mais tu peux en fabriquer un comme Manu voire plus simple...il faut simplement que le mat soit pose a l'horizontale entre ton support arriere et le U du balcon avant.
Tu recules ensuite le mat sur le support arriere et tu l'inseres dans les jumelles avec le boulon. ( A un moment, ton mat aura tendance a partir en arriere. Je passe le bout de 1 er ris au dessus du mat et le bloque dans le premier clm clear venu le temps de mettre le boulon)
Puis tu verifie que tes cables haubans, pataras et drisses soient libres et n'entravent pas le dressage du mat.
Tu prends le bout d'amure du spi et tu le sors du bout dehors. Tu le passes dans la manille du point d'amure de foc et tu le frappes (2noeuds plats suffisent) sur l'etai.
Tu passes ensuite l'autre extremite du bout autour du winch avec une pelle a poste.
Tu mets alors un pied sur chaque banquette de cockpit, une epaule et une main sous le mat et l'autre main prend le bout d'amure de spi. Tu leves a la force des jambes et du bras sous le mat en reprenant le mou du bout de spi. Plus tu vas vite, mieux ca monte !!!
Une fois le mat dresse, bloque l'écoute au taquet et reprends la tension de l'etai avec une drisse de spi frappee au balcon avant. Tu peux alors détacher le bout d'amure et le remettre sur le bout dehors.
Tu fixes l'etai sur la latte ridoir, tu relâches la drisse de spi et tu retends tes haubans. (Haubans d'abord, même tension de chaque cote, ils raidissent l'étai, puis bas haubans qui vont reprendre le cintre longitudinal ( mets un oeil sur la gorge du mat pour voir l'alignement). Puis assure les ridoirs en passant un petit bout entre les 2 pour ne pas qu'ils se dévissent en nav.

Pour descendre le mat, même chose ordre inverse. Je fais ces manœuvres sur le remorque, c'est plus stable.

N'hésites pas a m'appeler si tu as besoin d'aide : 0674295062


Pascal

--------------------------------------------------------------------------------

Re: Mâtage du Sun-Fast 20 et sortie Makila d'aujourd'hui...
de makila le Lun Mar 30, 2009 11:09 pm

Salut Christophe,
Pour le support de mât que j'ai fabriqué pour m'aider au mâtage et au démâtage, pas de problème, je te le prête avec grand plaisir, et en plus si tu veux bien de notre aide pour démâter Lagoon, et si la date correspond à nos possibilités , donc si on est libres ce jour là, ce sera avec plaisir que Marie-France et moi, on vienne t'aider pour le faire, et on vient avec ma "planche en contre-plaqué"....! Donc, à toi de nous dire dès que tu connais le jour ou tu veux faire ça, et tu me le dis au plus vite...! Et si par hasard on était pas là ce jour là, de toutes façons, je te prête mon support de mât, ça va de soi !

Aujourd'hui, on a passé la journée sur le Bassin d'Arcachon : Génial ! On est de plus en plus "amoureux" de notre Sun-Fast 20....! C'était notre 116 éme sortie, je crois... Départ à 11 heures ce matin, avec du soleil et du vent ! Une heure trente après notre départ de Cassy, on se posait au pied des Cabanes Tchanquées sur l'Ile aux Oiseaux, et là , c'était le bonheur ! A l'aller , sous grand voile, un bon vent, et très rapide : Le Sun-fast 20 est "Super", et au retour ce soir, avec des rafales à plus de quarante kilomètre/heure, et avec deux ris, ( on aurait pu se contenter de un seul ris, mais c'était plus confortable, assis sur les banquettes plutôt qu'en rappel sur la banquette supérieure.... Quoique qu' à certaines rafales ( Vent très instable aujourd'hui, on a quand même été obligés de grimper au "deuxième étage"....! A un moment, et sans faire trop de "sport", au portant, à contre courant, et sur le GPS j'ai pu lire : 6,3 noeuds, malgré nos deux ris, et sans souffrir....! Ce bateau est génial : Malgré le clapot et la vitesse, même au près, aucun paquet de mer dans la figure, il glisse tout seul....! C'est sur , c' était pas le clapot de la Manche ou les vagues de l'Atlantique... : C'était le Bassin d'Arcachon ...! Enfin, pour résumer: une journée de bonheur....! Et pendant notre escale le temps de la marée basse posés au pied des Cabanes Tchanquées, en moins d'une demi heure , j'ai rempli un seau entier d'huitres sauvages...!
J'ai pris plein de photos et vidéos, et si je trouve le temps ( Les retraités manquent de temps...!), je vais essayer de faire un petit montage vidéo sur mon Blog ou sur You-Tube...!

Conclusion de tout ça: Tu as choisi un "Bateau génial"...! Le SUN-FAST 20......!

A+ Christophe, et tiens nous au courant ...

Emmanuel , et Marie-France , qui est bien sur d'accord pour aider à descendre le mât : ( Elle commence à connaitre le système..., avec Makila...! ) . Sauf si nous ne sommes pas en Gironde ce week-end là... ?

--------------------------------------------------------------------------------

de lagoon le Mar Mar 31, 2009 9:24 pm

Merci Pascal pour ton explication,

Cela me paraît assez facile de mâter comme cela, par contre pour le démâtage, j'imagine qu'il doit falloir y aller doucement pour que la vitesse de descente ajoutée au poids du mât ne devienne pas impossible à retenir à une seule personne. Il faut sûrement descendre gentiment le mât en lâchant le bout sur le Winch petit à petit. Mais est-ce que cela ne serait pas plus facile de récupérer le mât lors de sa descente avec une perche pour que l'appui se fasse plus loin du pied de mât et donc avec moins de couple, et de descendre petit à petit la perche ?
Il me semble que Bruno Pellan m'a parlé de quelque chose comme ça.

Merci Manu pour ta proposition de prêt de la planche arrière, et de venir m'aider avec Marie-France. Toujours prêt à rendre service ! Je te téléphone demain comme convenu.
Géniale ta sortie d'hier. Vivement que mon bateau soit à l'eau !

Pour les autres, n'hésitez pas à mettre une photo ou des explications de votre système si il est différent de Pascal et Manu.
Au fait, Pour l'arrimage du bateau sur la remorque, 2 bonnes sangles ainsi que l'attache du câble de treuille doublé d'un bout de sécurité suffisent ? Avez vous des photos de votre voilier sur remorque prêt à rouler ?


Christophe lagoon

--------------------------------------------------------------------------------

de Le Skwall le Mer Avr 01, 2009 3:49 pm

Bonjour Christophe,

Effectivement, la descente du mât est un peu plus lente que la montée mais sans excès, il suffit d'être bien positionné et de retenir le bout d'une main. Par contre, pas plus de 2 tours voire un seul sur la poupée de winch, sinon, c'est le surpattage assuré et les ennuis qui vont avec. Je le fais régulièrement et franchement, je n'ai pas ressenti le besoin de créer d'autres accessoires...
Pour la route, personnellement, je mets un bout de 14 mm pour plaquer l'avant du bateau sur la remorque et un autre à l'arrière, à environ 1.2 m devant le balcon arrière. Je n'ai jamais vu le bateau bouger, même en traversant la France. Le mât est attaché par un "tendeur" au balcon avant et au support arrière. Le support arrière est tendu latéralement par un bout au taquet arrière. Je fixe la bôme sur la filière : le bout de bordure au balcon arrière et l'équivalent d'un sandow à la filière. Ceci permet de laisser hâle bas, cunninghém, ris et écoute à poste. De la mêm façon, j'ai dimensionné les drisses de manière à pouvoir avancer le mât jusqu'en position de transport sans avoir à sortir les drisses de leur réa.C'est drôlement pratique !!!!

Encore une fois, ce n'est qu'une méthode personnelle, elle me convient mais il existe plein d'autres façons de faire.

A bientôt
PascalLe Skwall

--------------------------------------------------------------------------------

de lagoon le Mer Avr 01, 2009 8:17 pm

Super, merci Pascal,

Avec ça, j'ai l'impression de l'avoir déjà fait. Cela devrait aller tout seul. Si j'ai la remorque comme prévu dans la semaine, je démâterai et ramènerai le bateau chez moi samedi prochain pour une révision complète.
J'ai acheté ce soir une sangle à cliquet de 6m en 35mm pour l'arrière et une de 4.5m pour l'avant.
Vivement que le bateau soit dans le jardin pour rapidement le préparer et le mettre à l'eau.
Tous les récits de sortie de Manu me mettent l'eau à la bouche !

A très bientôt et merci encore.

Christophe.lagoon

--------------------------------------------------------------------------------

de lagoon le Jeu Avr 02, 2009 9:23 pm

Bonsoir à tous,

Je n'ai pas eu le réflexe de regarder sur le site de thierry alors que 80% des éléments s'y trouvent :
http://pagesperso-orange.fr/thierry.lab ... cueil.html

Merci Thierry.

Christophe.lagoon

--------------------------------------------------------------------------------

de lagoon le Ven Avr 03, 2009 7:27 am

Message mail de Bruno qui a quelques problèmes d'accès au site :

Salut Christophe,

A propos du mâtage ,effectivement ,j'ai un 2ème Y placé sur les fémelots du safran mesurant 2.5 m qui m'aide lors du mâtage et dématage ,ton mât est ainsi à 30 /40 ° par rapport au sol . Pour soulever la mât , je part ainsi de l'arrière du bateau les pieds posés sur les bancs et m'approche du pied de mât et levant rapidement le mât et non au winch comme certain, le risque est trop grand que le mât parte à droite ou à gauche lors du mâtage et démâtage car il n'est pas tenu.
Un truc à ne pas oublier est de mettre le pataras au niveau de la fourche du Y , sinon il se prend dans le Y et t'empêche de monter le mât totalement.
Mât vertical , je bloque la drisse de spi, l'extrémité sur balcon avant, prend celle du foc au winch, extrémité sur étrave, je fixe l'étai puis ride les 4 ridoirs.

a+ Bruno

--------------------------------------------------------------------------------

Merci Bruno pour ton message qui ajoute encore quelques astuces. Il me semble que tu m'avais parlé de rouleaux ou de roulement que tu as mis en bout de perche pour qu'elle glisse le long du mât ?

Christophe.lagoon

--------------------------------------------------------------------------------

de lagoon le Ven Avr 03, 2009 9:25 pm

Réponse mail de Bruno :

Salut Christhophe

effectivement, j'ai installé des roulements à billes récupérés sur les rollers de mes gamins sur le Y qui permet de mettre le mât horizontal, et ainsi d'avancer ou de reculer le mât seul et sans frottement.
Ca y est, mon bateau a retouché l'eau après 2 mois d'inactivité ;
Il faut que je te raconte les phénomènes méteo de méditerrannée (que tu dois connaitre d'ailleurs comme tu as navigué vers Hyeres ), j'avais déja laissé un mail sur le forum à propos des montées de vent subit :

-prévision méteo-france pour le 03/04 entre Toulon et Marseille : EST 4/5 beaufort faiblissant 3/4 l'aprés midi
-je quitte le port de la ciotat vers 12h30 avec 15/20 noeuds faiblissant rapidement à 10 puis 0 noeuds à 14h00
je regarde vers l'EST ,quelques moutons arrivant dans ma direction ,à 14h15 vent EST 25 noeuds rafales à 30 noeuds ,( c'est là que tu te dis cette 2ème bande de ris et ce TMT ,quel bon investissement ) se stabilisant à 20/25 ,jusqu'à 17h00 ,un vrai régal
Comme quoi il faut toujours se méfier des prévisions en méditerrennée
A+ bruno

Bruno,
Décidément les gars, vous êtes vraiment plein d'idées. Super ton histoire de roulements dans le Y. Dommage que tu n'ais pas une photo à nous montrer.
A ce sujet, nous avons refait avec Manu le mode d'emploie pour mettre des photos sur le forum en espérant que cela vous donne envie d'en mettre quelques unes, alors n'hésitez pas.

Merci en tout cas pour cette astuce.

--------------------------------------------------------------------------------

de Le Skwall le Dim Avr 05, 2009 8:39 pm

Bonsoir,


je comprends ces angoisses lors du matage mais le secret réside justement dans la vitesse d'exécution en limitant la durée de la phase "ascendante" du mât ! Les jumelles constituent justement un très bon maintien latéral.
J'ai eu pendant 4 ans un Fun avec lequel je régatais tous les 15 jours . Il nous fallait mâter et démâter tous les 15 jours également. L'embase du pied de mât était cinstituée d'un seul point fixe, rien à voir avec les jumelles. Là, effectivement, la bascule latérale était à craindre et nous nous y mettions à 3, parfois 2, dont un équipier qui maintenait le mât latéralement.
J'ai choisi le Sun Fast 20 justement pour ces jumelles qui facilitent la mâtage et permettent une manipulation en solo.
Maintenant, chacun sa manière, l'essentiel étant que chacun prenne un maximum de plaisir à naviguer !

A bientôt

PascalLe Skwall

--------------------------------------------------------------------------------

de makila le Dim Avr 05, 2009 9:16 pm

Moi, j'ai choisi la facilité :
3 personnes.....! ( Rien que ça....! )

-La première au winch.

-la deuxième au pied du mat, qui aide à monter ou à descendre le mât, en surveillant tout, cadénes/ridoirs, haubans au cas ou ils se décrochent, et surveiller que le mât ne part pas se balader malgré les jumelles, latéralement à gauche ou à droite, et ensuite il attrappe l'étai et l'emmene à l'avant ...

-et la troisième au sol...., uniquement par sécurité, et c'est en général un simple piéton qui passe dans le coin..., et à qui je demande de tenir le bout que j'ai installé en extrémité de la drisse de spi. Ce bout passe donc par dessus le toit de la voiture . Ce piéton a deux fonctions : Aider en soulageant, et aussi en tant que sécurité pour assurer le mat juste le temps de la montée ou de la descente..., et compléte l'action du winch en agissant sur le bout.

Mais je reconnais aussi, que si j'avais 20 ans..., des bons muscles, et de bonnes vertébres, je n'aurai pas besoin de trois personnes......!!!
makila

--------------------------------------------------------------------------------

de paul passant le Ven Avr 10, 2009 5:31 pm

S'il vous plait une petite photo des différents systémes de support pour le mat téléscopique histoire de se servir de l'expérience de chacun, une petite photo c'est tellement explicite
merci d'avancepaul passant

--------------------------------------------------------------------------------

de Georges Dameron le Lun Avr 13, 2009 9:11 pm

Matage de Liloïe le week end de Paque au lac de Parentis en born1334 georges dameron

--------------------------------------------------------------------------------

de georges dameron le Lun Avr 13, 2009 9:24 pm

ImageImageImage

Image