SIRIUS

Faites nous plaisir en racontant vos aventures en Sun Fast 20

SIRIUS

Message non lupar admin » 23 Mai 2009, 22:08

SIRIUS
de admin le Mar Mar 24, 2009 5:33 pm

Avec l’accord de l’auteur Jean-Christophe Cases, voici un récit sur la découvertes des joies du voilier transportable !

Bonjour à tous.

Juste quelques petites aventures de l’été 2005. Pour remettre les choses en perspective, j’ai acheté mon Sun Fast 20, Sirius, au printemps 2005. C’était le tout premier de la série, celui qui avait servi à faire la brochure Jeanneau et l’essai de "Bateaux". Son proprio s’en servait en rivière quasi exclusivement.

Grandes premières : Premier bateau, première conduite de remorque...

J’ai donc fait le voyage Metz-Noirmoutier en deux jours... eh ben c’est épique de trainer une remorque pour la première fois et rouler à 100-110 de se faire doubler par des semi remorques à 120 et des bagnoles déboulant à 180 sur l’autoroute... Aie aie aie...

Arrivé à Noirmoutier, les choses serieuses commencent. On met la bête à l’eau dans le port de noirmoutier... Bon premier problème... remettre la chaise moteur enlevée pour l’hiver... et ben c’est coton de se tordre le bras pour refixer les boulons derrière la chaise alors que la trappe de visite n’est absolument pas située au bon endroit pour le faire... heureusement , appel à l’ancien propriétaire qui confirme que c’est faisable avec beaucoup de patience et une certain foi... Bon après 30 minutes d’effort c’est bon... en se promettant de ne plus jamais l’enlever....

Et l’on mate la bête... impec avec le kit de matage fourni. Allez le bateau est à couple dans le port.... Pour ceux qui connaissent le port de Noirmoutier... c’est un joyeux fouillis de bateaux à couple et bien sur pour sortir il faut decoupler les bateaux à l’exterieur et les remettre après mais quand on se retouve contre le quai avec 3 gros machins (genre 9 -10 M) qui bloquent l’accès à la mer ...c’est moins simple. Allez , après quelques visites chez le ship du coin, on complète un peu l’accastillage et c’est parti pour la première sortie.

Bon c’est avec un copain qui possède un cata de 9m , et qui navigue tout l’année dans ces parages ; Sortie pépère , 7-8 noeuds de vent, le sun fast est très sympa et très équilibré à la barre. Le foc autovireur est un régal (un peu petit tout de même) et le spi asymétrique très bien. La grand voile fait un peu sac a patates et devra être changée...et le moteur hors bord, ben il a l’air d’être d’assez bonne composition malgré son age canonique. Ok cool.

Quelques sorties avec ce pote se feront avant l’été ... chaque fois... c’est impec.

L’été arrive... J’ai des amis en week end et ils veulent sortir avec le bateau... aucun n’a jamais réellement navigué ;Ma femme reste prudemment à terre et donc un couple d’amis et la femme d’un autre pote viennent à bord...arrivée à Noirmoutier...deux bateaux me bloquent dont un enorme canot en bois qui en a profité pour enlever deux pare bat (neufs) de mon bateau et les mettre à son bord ... ben voyons !

Je sais pas si vous avez déjà essayé de faire bouger deux bateaux à couple dans un port pas large et par des marins débutants mais c’est pas gagné...une bonne demi heure pour se dégager et finalement on reussit à partir ...

Il fait beau mais il ya du vent ... un petit ris et on y va. Donc on descend le chenal du port vers la sortie au moteur et on envoie les voiles... Jolie balade mais le sun fast gite pas mal et au bout d’une heure les filles veulent rentrer.... Je reviens vers l’entrée du port et ...erreur je décide de remontée le chenal à voile en tirant des bords comme un cake ... me sentant tout fier de mon foc autovireur. Et c’est là que les ennuis commencent....Après 10 virements toutes les 8 secondes , je me rends compte que l’on quasiment vent debout et qu’en plus il ya du courant contre nous. Je décide ...re erreur...de confier la barre à une des filles pendant que je démarrele moteur. C’est ici que le célèbre caractère indomptable des hors bords se manaifeste...la bête a la flemme et se repose et ne veut pas démarrer...Je m’escrime sur elle et finalement elle cède... le moteur démarre... je passe en prise et....le bateau s’échoue dans la vase du bord du chenal ...car la copine à la barre, lassée de virer toutes les 8 secondes... a eu une absence...le moteur cale bien sur...

Bon , on est sur un deriveur intégral... ca doit être bon . La dérive s’est rentrée ... tout comme le safran qui est remonté. Impec.

Je descends dans la vase.... Hummm comme c’est bon la vase... Petit tour du bateau... pas de dégats. C’est tout bon. Je décide alors (deuxième erreur) de ferler les voiles pour rentrer au moteur. On rentre donc tout et avec un pote, on dégage le bateau ..étonnament facilement. Je redémarre le moteur, on pousse le bateau dans le courant, je passe en prise et.... ben rien...Même en faisant hurler le moteur (y a plein de gros bouillons dans l’eau...), le bateau part dans le courant et reste incontrolable... j’ai compris.... La clavette de l’hélica a cassé quand on s’est échoués et l’hélice n’est plus entrainée....On est à la dérive dans le chenal, poussés par le vent et le courant...

On arrive à la sortie du port... il ya quelques bouées de mouillage, je sors la gaffe et navigue vers un bouée et essaye une prise de coffre uniquement avec le gouvernail mais sans moyen de propulsion .

Re-re erreur ... j’ai confié la gaffe à une autre des deux copines... et elle gaffe...en la laissant tomber à l’eau ... oups que je suis maladroite ! Heureusement , la gaffe flotte et je la récupère à l’arrière... ouf ...

Finalement j’arrive à attraper la bouée et nous vla amarrés... Des bateaux de pêche et quelques plaisanciers rentrent au port et passent à quelques mêtres de nous et nous leurs faisons quelques signes pour leur demander si par hasard ils ne peuvent pas nous aider... eh ben ...nada... personne ne daigne s’arrêter...

Un mauvais coucheur nous dit même « débrouillez vous » ... c’est sympa...Donc en fait, je démonte l’hélice du hors bord... comme prévu la clavette est cassée... je n’en ai pas de secours... En fait un manillon me sert de clavette temporaire... bon on aura intérêt à le remplacer rapidement parce que c’est un peu comme remplacer un fusible par un morceau de papier alu....Et l’on repart au moteur...Dernière petite frayeur au moment de l’amarrage. J’attache l’amarre avant pendant qu’une des filles tient l’amarre arrière... puis quand je dis que c’est bon ... ben elle lache l’amarre ... sans l’attacher !

J’ai légèrement hurléééééééé... et on a pu ratrapper l’amarre avant que le bateau ne pivote dans le courant pour bloquer le port....

Bon

Morale de cette histoire...

1/Pas de rentrée au port à la voile si le moteur n’est pas démarré

2/Faut des pièces de rechange et notamment des clavettes

3/Ne pas partir avec un équipage complètement débutant , il faut au moins deux sachant (un peu) naviguer à bord . Je ne prétends pas savoir naviguer mais bon j’en aurai au moins appris !

A plus pour la suite des aventures du Sirius...

Merci Jean-Christophe pour ce super récit qui va, j'espère, donné envie aux autres propiaitaires de SF20 de nous raconter leurs aventures.
N'hésites pas à nous donner d'autres récits de tes sorties. Ce sera un plaisir pour nous de les lires.

Christophe
admin

Messages: 15
Inscription: Jeu Jan 08, 2009 9:28 pm
Message privéE-mail Haut
--------------------------------------------------------------------------------

Editer le messageSupprimer le messageRapporter le messageAvertir l'utilisateurInformationsRépondre en citant le message Re: SIRIUS
de SCOOPY2009 le Mar Mar 24, 2009 9:37 pm

Bon, voila mon passé qui me rattrape... l'administrateur a déniché ce récit que j'avais fait après avoir acheté Sirius il y quelques années.
Il s'en est passé d'autres anecdotes... parfois un peu...gag-esques...
Exemple, l'année suivante, j'avais hiverné Sirius sur sa remorque dans mon jardin à Noirmoutier... bien empaqueté dans de la bache , vous savez la bache bleue genre chantier...mais comme j'avais eu du mal a poser la chaise moteur (voir récit précédent) , j'avais laissé cette dernière à poste....pas glop pas glop...lorsque que je sors le bateau de sa tropeur hivernale , je vois la chaise un peu , comment dire, humide.... les connaisseurs du bois apprécieront.
Je me fais alors une joie de le remettre au port de Noirmoutier (gratuit à l'époque...) et pose le moteur (vous savez celui dont la clavette d'hélice avait cassé dans les circonstances rocambolesques ci dessus - un increvable yamaha 2 temps 5CV, enfin increvable mais fort irascible...) à poste.
Deux jours après c'est le branle bas de combat pour la première sortie... tout est prêt , ok ... le moteur démarre après le quart d'heure réglementaire à tirer comme un idiot sur cette ficelle (c'est pas un bout !!!) du démarreur et avoir nettoyé la bougie , déjà noyée dix huit fois...Le moteur tourne vous dis je..., et j'embraye et craaaaacccc, la chaise se casse en deux ...et le moteur tombe à l'eau en fonctionnement ...gloub gloub gloub. bon trois constatations :
1. eh oui la chaise s'était pourrie sous la bache imperméable (genre Kway des chtis mais version totalement pas respirante)
2. faut amarrer un moteur mon gars... et si possible avec une laisse très courte....
3. ya de la vase la dessous et une marée basse dans 6 heures... faudra revenir...
(suite au prochain épisode...)SCOOPY2009

Messages: 18
Inscription: Dim Mar 22, 2009 10:53 am
Localisation: France, Paris et Ile de Noirmoutier
Message privéE-mail Haut
--------------------------------------------------------------------------------

Editer le messageSupprimer le messageRapporter le messageAvertir l'utilisateurInformationsRépondre en citant le message Re: SIRIUS
de SCOOPY2009 le Jeu Mar 26, 2009 10:20 pm

Bon, nous en étions au moteur dans le port....
C'est plein d'entrain qu'avec un de mes amis (propriétaire lui d'un corsaire antique en perpetuelle rénovation...), nous avons chaussé les tongs en plastique , le shorty et le vieux ti shirt et sommes montés dans mon 4X4 (pas politiquement correct hélas) pour rejoindre en cette soirée d'été le port de Noirmoutier,à l'heure de la basse mer... Il était à peu près 8 heures du soir...
Nous prenons la route plein d'entrain (et d'une certain appréhension pour moi) , et , alors que nous approchions de Noirmoutier, ouille, nous sommes arrêtés par la maréchaussée, qui contrôlait les (potentiellement) criminels estivants...
et vous avez deviné, les papiers du véhicule siouplait, je ne les avais pas... Evidemment, quand on part a la pêche au moteur envasé , on ne s'embarrasse pas de trucs pareils (surtout déguisés en pêcheurs de crevettes).
Après une sévère négo avec le gendarme (ayant du mal a retenir son fou rire de mon histoire de moteur), nous pouvons néanmoins repartir avec la promesse de revenir avec les papiers plus tard...
Nous arrivons au bord du quai... Evidemment, la mer était méga basse, et il fallait descendre à bord (bonjour l'escalade...) mais bon on y arrive. Je vois immédiatement mon pauvre moteur tout plein de bouillasse mais bon pas si abimé, me semble t- il ... Je passe un bout autour de l'arbre et le ramène à bord (ainsi que 32.5 KG de magnifique vase de port...) humm , les connaisseurs apprécieront.
Nous tentons alors de remonter le moteur sur quai ,à la grande joie des badeaux...J'avais prévu une bache en plastique et bien m'en a pris car le moteur était quand même bien crade...
Etant repassé montrer le moteur à nos amis gendarmes, je fus dispensé de revenir présenter mes papiers (probablement pour avoir égayé quelque peu le monotone contrôle des voitures...).
Bon retour à la maison, direction la bassine d'eau douce, pour démontage et trempette... comme dans les différents récits de voyageurs (genre loisirs n....).
Résultat des courses......
raté....mon pauvre moteur ne redémarrera plus, car il est tombé en fonctionnement et de l'eau de mer est rentré à l'intérieur et a fait des dégâts irréparables...enfin d'après le sympathique shipschandler qui m'a revendu le moteur suivant d'occasion...Cela dit ça devait être vrai car le vieux moteur est resté très très longtemps dans son atelier...
Donc leçon de l'aventure ---> il faut amarrer le moteur avec un bout solide (et assez court pour qu'en cas de chute en fonctionnement, le moteur ne soit pas immergé... )SCOOPY2009

Messages: 18
Inscription: Dim Mar 22, 2009 10:53 am
Localisation: France, Paris et Ile de Noirmoutier
Message privéE-mail Haut
--------------------------------------------------------------------------------

Editer le messageSupprimer le messageRapporter le messageAvertir l'utilisateurInformationsRépondre en citant le message Re: SIRIUS
de lagoon le Jeu Mar 26, 2009 10:45 pm

Salut Scoopy,

As tu toujours SIRIUS ? En tous cas, continues à écrire, on se régale

Christophe.lagoon

Messages: 51
Inscription: Sam Mar 07, 2009 11:41 pm
Localisation: Bordeaux
Message privéE-mail Haut
--------------------------------------------------------------------------------

Editer le messageSupprimer le messageRapporter le messageAvertir l'utilisateurInformationsRépondre en citant le message Re: SIRIUS
de SCOOPY2009 le Jeu Mar 26, 2009 11:10 pm

Ah oui, je l'ai toujours et il y aura d'autres anecdotes...
mais pas que des galères heureusement...je me régale avec , (trop peu souvent hélas !) malgré ses voiles en sac a patates...
Avatar de l’utilisateur
admin
Administrateur
 
Messages: 87
Inscription: 17 Mai 2009, 08:56
Localisation: France - Bordeaux

Re: SIRIUS

Message non lupar Lagoon » 15 Mars 2010, 20:11

Salut Jean-Christophe,

Alors Sirius va bien ?
Tes récits nous manquent.

A très ientôt.

Christophe
Avatar de l’utilisateur
Lagoon
 
Messages: 409
Inscription: 17 Mai 2009, 09:49

Christophe...

Message non lupar Makila » 15 Mars 2010, 21:53

Christophe , si tu es libre demain ...! Je pense que non hélas !
Dommage que tu bosses le mardi ....!

Sauf si le réveil est trop dur demain matin à 6 heures , pour être au port à 7h 30 au plus tard et quitter le ponton a 8 Heures , avec une température annoncée entre 1° et 3° ..... ! Vent 10/13 noeuds le matin de sud est . Mais 14 à 15 ° vers 15heures l' après midi ...
Et si ça le fait , ce sera notre première sortie sur l' eau depuis fin novembre..!

Je tiens au courant demain soir...

Manu .
Avatar de l’utilisateur
Makila
 
Messages: 192
Inscription: 17 Mai 2009, 14:02
Localisation: Bassin d'Arcachon - France

Re: SIRIUS

Message non lupar Lagoon » 15 Mars 2010, 22:46

Salut Manu et Marie-France.

Super ce projet pour demain ! Et quel courage surtout pour la température. Mais effectivement je pense que le jeu en vaut la chandelle, et avec les 14° et le grand soleil annoncés pour l'après-midi, cela devrait être une reprise géniale.
Je bosse, mais je penserai à vous.

Bonne nuit et à très bientôt, tu nous raconteras.

Christophe.
Avatar de l’utilisateur
Lagoon
 
Messages: 409
Inscription: 17 Mai 2009, 09:49


Retourner vers Navigations en Sun Fast 20

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron