Chèvre permettant de lever facilement le mât tout seul

Chèvre permettant de lever facilement le mât tout seul

Message non lupar Lagoon » 26 Février 2010, 21:25

Bonjour,

Personne n'a encore mis de photos sur un système de chèvre permettant de lever facilement le mât tout seul.
Voici le lien de quelqu'un qui sur un Deltania s'est filmé pour un démâtage mâtage sur l'eau, seul, uniquement pour passer un pont. Cela peut sûrement se faire de la même manière sur nos SF20 :


http://www.youtube.com/v/HbhAJde5ZOY&hl=fr_FR&fs=1&

Bonne soirée.

Christophe.
Dernière édition par Lagoon le 10 Mars 2013, 20:58, édité 4 fois.
Avatar de l’utilisateur
Lagoon
 
Messages: 409
Inscription: 17 Mai 2009, 09:49

Re: Chèvre permettant de lever facilement le mât tout seul

Message non lupar alamoni » 25 Mars 2010, 10:58

BONJOUR A TOUS§
CE SERAIT INTERESSANT DE VOIR LE KIT DE MONTAGE LIVRE EN OPTION PAR JEANNEAU.
JE M'EN SUIS FABRIQUE UN MAIS JE PEINE UN PEU POUR LEVER LE MAT A PARTIR DE L'HORIZONTAL, HEUREUSEMENT MON EQUIPIERE ( ET CONJOINTE A TERRE) A DES BICEPS, MAIS POUR COMBIEN DE TEMPS (LES BICEPS!)
A +
Avatar de l’utilisateur
alamoni
 
Messages: 78
Inscription: 02 Juillet 2009, 15:09

Re: Chèvre permettant de lever facilement le mât tout seul

Message non lupar Absalon » 25 Mars 2010, 17:31

Bonjour,

Je ne pense pas qu’il existait vraiment un kit de mâtage pour le SF20 mais plutôt une perche fixée au niveau du tableau arrière et qui permettait de surélever le mât (voir photo du Sun 2000 sur le site Jeanneau Owners).
Il existe par contre un kit de mâtage pour le Sun 2000 qui me parait d’une complexité d’utilisation par rapport à celui du Deltania (voir site Sun2k pour le mode d’emploi).
Tu pourras trouver des conseils sur le très intéressant site de Thierry Labarre pour soulager ta co-équipière.
J’avais remarqué (sur le site ?) une mise à l’eau de Liloïe à G. Dameron qui montrait une aide au mâtage un peu dans l’esprit de celle du Deltania (voir photo) (Georges, peux-tu nous en dire plus ?).

A bientôt

Alain

http://sun2k.free.fr/index.php/archives ... ry/matage/
Site Jeanneau Owners http://jeanneau.tripod.com/id330.htm
http://pagesperso-orange.fr/thierry.lab ... mater.html

Image

Image
Mâtage de Liloïe
Absalon
 
Messages: 44
Inscription: 22 Mai 2009, 20:58

Re: Chèvre permettant de lever facilement le mât tout seul

Message non lupar alamoni » 25 Mars 2010, 20:52

MERCI!
J'AI VU LE SYSTEME, C'EST CE QUE J'AI FAIT, ET CA FONCTIONNE BIEN, JUSTE UN PEU DUR AU DEPART (EN FAIT LES BICEPS C'EST MOI!!).
JE VAIS PERFECTIONNER LE TRUC.
A +
Avatar de l’utilisateur
alamoni
 
Messages: 78
Inscription: 02 Juillet 2009, 15:09

Re: Chèvre permettant de lever facilement le mât tout seul

Message non lupar Lagoon » 02 Avril 2010, 20:59

Bonsoir à tous,

Après quelques difficultés pour obtenir de l'aide pour mâter mon SF20, je me suis mis en tête de rendre cette opération facile en solo.
J'ai étudié toutes les options des uns et des autres et en ai tiré mes propres conclusions que voici :

1/ La manoeuvre est faisable sans matériel spécial puisque certains la réalise comme Bruno, mais l'idée de pousser fort vert le haut tout en tirant un bout et en le reprenant sur plusieurs mètres me parait un peu rock and roll. La chèvre, avec une opération tranquille et maîtrisée me paraissait plus séduisante et sécu.

2/ L'idée d'une chèvre réalisée en un mât unique reposant sur l'étrier de pied de mât me plaisait beaucoup et j'ai tout d'abord pensé réaliser une fourche en fer plat, prise sur le boulon de pied de mât et dont le manche aurait été un tube métallique carré servant de chèvre. Malheureusement une fois l'étrier inox sous les yeux je me suis rendu compte que cela était impossible car la lame verticale de l'étrier contient une pliure interdisant à la supposée fourche de basculer en avant. De plus, cela aurait supposé un boulon plus grand, qui gênerait le passage des drisses.
La fixation de cette chèvre sur l'avant du support de mât n'est pas possible comme sur le Sun 2000, car contrairement à ce dernier, le pied de mât bascule largement sur l'avant (15cm) lorsqu'on descend le mât.
Je suis donc revenu à la chèvre en triangle.

3/ Le système de fixation que j'ai vu sur un chandelier ne me convient pas car il faut percer le chandelier ce qui le fragilise, et ce dernier est beaucoup trop en avant par rapport au mât ce qui réduit la hauteur de la chèvre, et donc sont couple de relevage.
J'ai donc choisi comme point de fixation des pieds de chèvre, les cadènes de hauban les plus en avant, qui se situent environ sur le travers du pied de mât.
Afin de solliciter ces cadènes le moins possible, j'ai laissé libre la tige filetée que j'ai faite passer dedans comme vous le verrez sur les photos. En fait, le seul effort qu'elles subisses est un effort de cisaillement d'avant en arrière puisque le pied de la chèvre tend à glisser vers l'arrière du bateau dès que le mât se lève un peu.

4/ Le choix du matériau :
J'étais parti sur du métal, mais une fois à Casto et Leroy Merlin, il n'y avait que des barres de 2m maxi (à 21€) alors qu'il me fallait 2.4m.
L'idée étant de faire au plus simple et au plus économique, je me suis retranché sur du bois léger en 65mmx75mm (chevrons) au rayon matériaux extérieurs, à 3€ les 3m. Avec l'ensemble de la boulonnerie la chèvre me revient à 15€. J'ai acheté un tige filetée en 10mm de 1m, un sachet de 10 écrous et un autre de 10 rondelles.
Le système de fixation flottante que j'ai choisi, induit un appui direct des pieds de chèvre sur les passavants, ce qui avec du bois ne me pose pas de problème (matériaux mou non agressif).

5/ Concernant la jonction en partie haute, elle se résume à une tige filetée traversante servant à la fois de liaison et de point d'attache des bouts. J'avais imaginé mettre une pièce de bois supplémentaire entre les pieds de la chèvre pour solidariser un peu mieux l'ensemble, mais au final, vu l'essai, cela n'aurait servi à rien.

6/ Dernier point, le palan de levage me posait question. Quelle longueur nécessaire, temps de mise en place, etc.. J'ai vu sur un de vos liens que sur un Sun 2000, le treuil de la remorque avait été utilisé, et ai repris l'idée à mon compte. Beaucoup plus simple qu'un palan.

(Je vous mets tous ces éléments pour que le temps perdu à réfléchir à la question puisse servir à d'autres que moi)

Après quoi je me suis mis au travail.
Environ 3h en tout, à l'aide d'une scie circulaire et d'une scie à métaux manuelle, d'une rappe à bois et à métal, pour reconstituer l'amorce du pas de vis sur la tige fileté, des clés mécaniques, et d'une perceuse.

Et voilà le résultat.
J'ai fait l'essai très récemment et mon bateau est maintenant à l'eau. Temps de mise en place 5mm, tout seul. Levée en 15 secondes, face à un vent de 20km/h. Pas de stress, debout à terre en manipulant sans forcer, seul, le treuil de la remorque, et le mât monte tout seul. La chèvre pèse environ 4 à 5kg en tout.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Bonne soirée.

Christophe
Avatar de l’utilisateur
Lagoon
 
Messages: 409
Inscription: 17 Mai 2009, 09:49

Re: Chèvre permettant de lever facilement le mât tout seul

Message non lupar Le Skwall » 02 Avril 2010, 21:19

Salut Christophe,

belle réalisation !! J'ai cru voir que tu ne desserrais pas les ridoirs de bas et galhaubans pour mâter. Tu dois avoir beaucoup de tension sur l'étai lorsque tu dois le fixer entre les 2 lattes inox. Tu utilises la drisse de spi ou foc pour reprendre la tention et fixer l'étai ? Tu n'as pas peur de flamber le mât ainsi ?

A bientôt,

Pascal
Le Skwall
 
Messages: 106
Inscription: 26 Mai 2009, 15:25

Re: Chèvre permettant de lever facilement le mât tout seul

Message non lupar Lagoon » 02 Avril 2010, 22:09

Salut Pascal,

Tout à fait. Je laisse les ridoirs de hauban tel quel sans revoir leur réglage, et me sert de la drisse de foc étarquée légèrement au winch pour pouvoir sans forcer attacher le point d'amure de l'étai.
Je considère par flemme que le réglage n'a pas bougé depuis le dernier démâtage, mais tu as raison, et je vérifierais la prochaine fois que je vais au bateau, l'alignement du mât.

Bonne soirée.

Christophe.
Avatar de l’utilisateur
Lagoon
 
Messages: 409
Inscription: 17 Mai 2009, 09:49

Re: Chèvre permettant de lever facilement le mât tout seul

Message non lupar campion » 03 Avril 2010, 12:42

Bonjour Christophe.

Tres bien,le principe est excellent et pas couteux.Moi aussi,je derégle jamais mes haubans et ca se passe tres bien.
A mon avis,le seul defaut comme tu utilises le treuil de la remorque,tu n'es pas a coté du mat pour l'empecher de partir de travers.Tu me diras qu'il faut se mettre face au vent,je pense que le risque est quand meme important.(la fixation inferieure du mat n'est pas super rigide).
Peut etre as tu une astuce?
Cordialement.

M Campion
campion
 
Messages: 44
Inscription: 06 Septembre 2009, 16:15

Re: Chèvre permettant de lever facilement le mât tout seul

Message non lupar Lagoon » 03 Avril 2010, 22:39

Bonsoir M Campion,

Effectivement, lors de l'essai il y avait du vent et j'avais positionné le bateau face au vent. Cela n'a posé aucun problème, aussi je me vois mal réfléchir à un système de tenue latérale comme sur le sun 2000 qui a ma connaissance n'a pas de guide comme le notre en pied de mât.
Évidement il vaut mieux éviter de laisser le mât à demi-levé pendant 5 minutes, encore que, à mon avis avec le bateau face au vent cela ne craindrait pas grand chose.
En plus du pied de mât qui le guide, il ne faut pas oublier que le point de tire est axé et tend à garder le mât dans l'axe du bateau.

Suite au message de Pascale j'ai profité d'aller voir mon bateau aujourd'hui pour regarder l'alignement du mât. Il est parfaitement droit lorsque le pataras est relâché. Les haubans à l'arrêt sont tous légèrement tendu, ce que je préfère car par exemple vent de travers je me verrais mal avec des haubans sous le vent trop détendu et un mât très mal tenu dans le passage des vagues.

Bonne soirée.

Christophe.
Avatar de l’utilisateur
Lagoon
 
Messages: 409
Inscription: 17 Mai 2009, 09:49

Re: Chèvre permettant de lever facilement le mât tout seul

Message non lupar Le Skwall » 04 Avril 2010, 19:31

Salut Christophe,

Merci pour ta réponse mais en fait, ce n'est pas tant l'état "stationnaire" du mât gréement réglé mais l'état "transitoire" où tu es obligé de reprendre du mou sur la drisse de foc ou spi pour fixer l'étai aux lattes à trou.
A ce moment, tu es obligé de reprendre plus de tension sur la drisse qu'en état stationnaire ce qui implique des contraintes plus importantes sur le mât à l'endroit où est fixée la pièce de réa de foc + capelage d'étai. c'est à cet endroit et à ce moment que la méthode m'inquiète. Peut être est ce idiot mais j'ai le souvenir sur un mât Z spar ( réputés pour une qualité médiocre...) d'une fissure juste sous cette pièce de capelage d'étai. Dans le doute qui me ronge (sic !!), je préfère tout de même détendre le gréement latéral avant de fixer l'étai. En même temps, j'aimerais beaucoup gagner 5 ' sans y toucher...


Voilà, cette réflexion n'engage que moi en j'y ai trouvé une parade mais ça nous fait causer :lol: :lol: :lol:

Pour ce qui est du déplacement latéral pour la montée (comme la descente) du mât, je n'ai par contre aucune angoisse ;) avec ton système du moment que tu restes dans l'axe du vent. Et plus rapide sera la maneuvre, moins longtemps sera exposé le mât au vent latéral... (y(en a mêm qui font ça tout seul au fond du bateau..)

Les plus anciens connaissent la technique pour lever un mât mollasson : vent dans le dos, c'est toujours plus raide et plus facile :mrgreen: :mrgreen:

A bientôt

Pascal.
Le Skwall
 
Messages: 106
Inscription: 26 Mai 2009, 15:25

Suivante

Retourner vers Mâtage et gréement du Sun Fast 20

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron